Politiques culturelles

            L’Association pour le Développement

de la Langue d’Oc inaugurée à Signes  (A.D.L.OC)

 

 

Corala de la sanha

Corala de La Sanha de Mar, bailejada per lo Miquèu Tournan  (aquí-dessús amé sa còla - Fotò Ceucle occcitan dau país de Sanha)

 

    Après huit années de cours de Langue d’Oc suivis régulièrement à la Médiathèque les 2e et 4e mercredis du mois, ses fondateurs ont décidé de se fédérer en association. C’est chose faite depuis le 11 février lors d’une belle vesprada dans l’église St-Pierre pleine de monde, où  l’architecture s’est prêtée avec bonheur aux sonorités anciennes des chants de Noël et des créations contemporaines. Le gaubi de cette chorale s’est magistralement exprimé dans une suite de chants comme Mieja nuech (Minuit), ou avec les paroles d’un poème de Gérard Tautil sur lei Chantos (leis obradors navaus, les chantiers navals et son monde disparus) mis en musique par Miquèu Tournan.

     Si musiques et paroles créent souvent l’enchantement, il était bien présent ce soir à Signes en langue d’Oc. Saluons cette chorale de qualité du Cercle occitan de La Seyne qui s’est produite bénévolement, en solidarité avec notre cours d’Oc. Et si le Provençal est toujours vivant dans nos cœurs ( au défi du « patois » !), faisons-le résonner dans nos carrieras ! Il suffit de se joindre aux rencontres conviviales de cette nouvelle association. Merci à la paroisse pour nous avoir reçus et à la Commune présente en la personne de Jo Fabris, Adjoint à la culture.

 

                                                                                                                                                                                                             A.D.L.OC

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.